Réfléchir ensemble

Je n’ai pas encore osé parler à mon fils des violences sexuelles, comment faire ?

Beaucoup de parents souhaitent bien souvent prévenir les violences sexuelles dont pourrait être victime leur enfant mais ne savent pas comment s’y prendre. Quoi dire ? Avec quels mots ? A quel moment ? Ne vais-je pas le choquer ? Le traumatiser ? Et si j’en parle et qu’il me révèle une violence dont il a été subi, je fais quoi ? « J’ai l’impression de rentrer dans son intimité si je lui en parle », « j’ai l’impression de lui parler de sexualité si je lui en parle ».

Toutes ces questions que sont susceptibles de se poser un parent sont normales et elle reflète à la fois l’importance d’en parler, la conscience du parent de la nécessité d’en parler et les difficultés qu’une telle conversation peuvent générer chez le parent.

Votre fils a plus de 10 ans, vous souhaitez lui parler des violences sexuelles afin de le prévenir et lui expliquer que son corps lui appartient et que toute personne doit le respecter. Voici un outil qui peut vous être utile.

Il s’agit de la bande-dessinée « Pourquoi j’ai tué Pierre » d’ALFRED et OLIVIER Ka, dans la collection Mirages des  éditions Delcourt.

pourquoi-jai-tue-pierre-couverture

L’histoire est la suivante : Olivier est un garçon sans histoires. Élevé dans une ambiance baba-cool au sein d’un milieu libertaire et permissif, c’est un enfant peu farouche qui a l’habitude de la nudité des adultes. À 12 ans, il part en colonie de vacances. Là, Pierre, un curé avec qui il s’est lié d’amitié, lui demandera de toucher son corps. Agressé sexuellement, Olivier verra sa vie à jamais marquée par son existence. 

Les dessins sont simples, non choquants mais suffisamment évocateurs pour comprendre qu’Olivier a été victime de violences sexuelles. Le scénario est déroulé de telle manière que l’on accompagne Olivier à chaque fois qu’il grandit. On le suit de ses 7 ans à ses 34 ans.

Comment utiliser cette bande-dessinée ?

Préalable à la discussion

Ainsi que le recommande Jocelyne Robert dans son ouvrage « Te laisse pas faire – les abus sexuels expliqués aux enfants » il est important avant que d’envisager une discussion à propos des violences sexuelles avec son enfant, que celui-ci soit « franchement renseigné sur la nature de la sexualité, sur l’anatomie comparée des sexes, sur la fabrication des bébés, mais aussi sur les notions de plaisir et de désir qui s’y rattachent ».

Pourquoi cette prémisse indispensable de l’éducation à la sexualité ?

Parce que, comme l’explique aussi l’auteure dans cet ouvrage, c’est grâce à cette éducation à la sexualité que l’enfant saura faire la différence entre un comportement sexuel sain et un comportement sexuel déviant.

Comment aborder les questions essentielles de l’éducation à la sexualité avec son enfant sans être gené.e ?

Jocelyne Robert, en plus de son ouvrage « Te laisse pas faire » qui aide aussi bien le parent prévenant que son ou ses enfants pour prévenir les violences sexuelles, a publié plusieurs ouvrages pour comprendre et accompagner la sexualité des enfants et oser en parler avec eux. A chaque âge son ouvrage :

Si le sujet principal de ces ouvrages est avant tout une information sur la sexualité, le sujet de la prévention des violences sexuelles y est également abordé. La collection Ma sexualité est une invitation pour l’enfant au pays de son propre développement sexuel et propose aux parents des pistes joyeuses pour l’accompagner. De la même manière, Full sexuel parle aux adolescents d’amour et de sexualité. Il propose aux jeunes de trouver leurs propres réponses et de situer leur sexualité de façon harmonieuse dans leur projet de vie.

L’un de ses ouvrages, lu au préalable par le parent seul puis avec son enfant, pourrait être une introduction idéale à tout discussion sur les violences sexuelles que l’on souhaiterait engager avec son enfant.

Lire avec son enfant Pourquoi j’ai tué Pierre ?

Et si la solution pour utiliser en guise d’outil de prévention la bande-dessinée Pourquoi j’ai tué Pierre était tout simple une lecture page après page, ensemble, le parent avec son enfant ?

Au préalable, le parent prévenant pourra lire seul la bande-dessinée, et pourquoi pas même, avec l’autre parent, afin de découvrir l’histoire, de s’interroger sur certaines images, de réfléchir aux questions que pourrait poser ou se poser son enfant, d’y trouver des réponses honnêtes, simples et qui permettent efficacement de transmettre les trois messages de prévention suivants :

  1. ton corps t’appartient et en particulier tes parties intimes : bouche, pénis, testicules, anus, fesses
  2. personne n’a le droit de te toucher tes parties intimes ou de te demander de toucher les siennes, ce sont des violences sexuelles. Toutes les violences sexuelles sont interdites par la loi.
  3. je suis là pour toi et tu ne dois pas hésiter à me dire si quelqu’un essaye de te toucher ou te demande de toucher ses parties intimes. Je te poserai de temps en temps des questions. Je te demanderai de temps en temps si quelqu’un a essayé de te toucher. C’est mon rôle de te protéger.

pourquoi-jai-tue-pierre-jai-7ans

 Ensuite, viendra le moment, un moment dédié pour présenter la bande-dessinée, dire ce dont elle parle, avec vos mots à vous et entamer la lecture à deux. En prenant le temps de regarder les images, de s’interroger, de rire, d’être triste, d’exprimer tous les sentiments et/ou émotions qui alors vous gagnerons afin que cet échange scelle avec votre enfant votre première action de parent prévenant.

pourquoi-jai-tue-pierre-jai-10ans

Aller plus loin, consulter nos articles :

et la page-outil dédiée à la prévention chez les 3 à 14 ans

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s