Réfléchir ensemble

Comment bien utiliser Qui s’y frotte s’y pique !

L’ouvrage Qui s’y frotte s’y pique ! ou Comment Mimi a appris à dire NON, de Marie-France Botte et Pascal Lemaître réalisé en partenariat avec l’Unicef est l’un des nombreux livres jeunesses qui vise à prévenir les violences sexuelles dont pourraient être victimes les enfants.

couverture-quisyfrottesypique

Pour cela, nous suivons les aventures de Mimi Fleur de Cactus, toujours accompagnée de son hérisson Gaston. Mimi Fleur de Cactus va rencontrer un monsieur dans les vestiaires de la piscine, un autre au parc, son amie Sarah sera bien ennuyée par Jean, un ami de la famille, Mimi et Ali croiseront une dame inconnue qui les invite à manger un gâteau au chocolat,  Tom un autre ami de Mimi sera embêté par monsieur François, quelqu’un qui lui fait faire des activités tous les mercredis.

Nous accompagnons ainsi Mimi dans ses réactions, ses choix et ses conseils auprès de ses amis et face à différentes situations qu’elle et ses amis peuvent vivre.

Pour autant, si ce petit livre, au ton joyeux et aux illustrations rigolotes, a bien pour ambition de prévenir les violences sexuelles, à aucun moment, il ne les désigne. A aucun moment, l’un des personnages n’est victime par exemple d’un mauvais toucher sur ses parties intimes. A aucun moment, ne sont nommées les parties intimes de l’enfant, que tout le monde doit respecter, y compris maman, y compris papa.

Aussi pour que cet ouvrage puisse être pleinement utilisé dans le but de prévenir votre enfant des violences sexuelles dont il.elle pourrait être victime, il convient de prêter une attention particulière au fait de :

  1. bien expliquer ce que sont les violences sexuelles : c’est un regard, un mot, un geste sur ton corps et tes parties intimes ou c’est lorsqu’on t’oblige à regarder, à dire ou à faire quelque chose sur le corps et les parties intimes de quelqu’un d’autre et qui t’est désagréable, qui te fait non à l’intérieur, que tu n’aimes pas.
  2. bien nommer les parties intimes du corps : la bouche, le clitoris, la vulve, le vagin, l’anus, les fesses, les seins, le pénis, les testicules.
  3. bien expliquer que lorsque Mimi parle des grandes personnes qui trichent, mentent ou n’écoutent pas, ce sont des agresseurs.

Ensuite, il n’y aura plus qu’à se laisser porter par les aventures de Mimi et à discuter page après page ce que vous voyez sur chaque image, ou comprenez de chaque situation. Il vous faudra aussi mimer les animaux rencontrés et imiter leurs cris, créer une pièce de théâtre avec vos doigts et faire la danse de la joie !

Les objectifs de ce livre sont également de permettre :

  • à votre enfant d’exprimer ce qu’il.elle ressent : et toi, si une mouche t’embête, tu fais quoi ? et toi, quand tu as peur, tu cries quoi ?
  • de rappeler des conseils/règles de sécurité important.es et pour cela, vous pouvez jouer au jeu : et si j’étais en retard un soir pour venir te chercher à l’école, tu ferais quoi ? vous pouvez inventer autant de questions que de situations que vous vivez dans votre emploi du temps type de la semaine
  • de rappeler la différence entre un bon et un mauvais secret : le mauvais secret est celui qui fait mal et qui fait non à l’intérieur, celui là il faut le dire à une personne de confiance
  • de rappeler que la bouche ça sert à manger, rire, faire des rots mais aussi à s’exprimer, hurler, dire non, raconter ses problèmes et ses peurs, dire ses mauvais secrets
  • de rappeler que « ton corps, c’est ton corps » et ce que ça veut dire
  • de rappeler que dans toute situation où un adulte fait une proposition à l’enfant, il. elle doit se poser 3 questions et que si à l’une d’elles il.elle répond NON, alors il.elle ne faut pas accepter la proposition :
    • ai-je envie d’accepter ?
    • ma famille, mes profs sauront-ils où je me trouve si j’accepte ?
    • si j’en ai besoin, quelqu’un pourra-t-il m’aider ?
  • d’écrire les phrases du Pense-hérisson :
    • si je suis heureux, je le dis à ….
    • si j’ai des soucis, je le dis à …..
    • moi, quand on m’embête, je ….
    • moi, si je ne me sens pas à l’aise, je …
    • moi, je suis content quand….
    • moi, j’ai peur quand…..
      • vous pouvez aussi compléter ces phrases en ajoutant :
        • moi, quand on me touche et que ça me fait non, je le dis à ….
        • moi, quand on me touche mes parties intimes, je le dis à ….
        • si j’ai un mauvais secret au fond de moi, je le dis à ….
  • de fabriquer la Carte de confiance au dos de laquelle est inscrit le numéro 119 que l’enfant peut joindre tous les jours, à n’importe quelle heure, par téléphone pour parler des mauvais touchers ou de tout ce qui l’a blessé.

quisyfrottesypique-non

Remarque importante : Qui s’y frotte s’y pique est également édité sous le titre Mimi Fleur de Cactus et son Hérisson aux éditions Mols. Si vous le souhaitez, il vous sera plus aisé de l’acquérir sous cette édition.

mimi-fleur-de-cactus

Une réflexion au sujet de « Comment bien utiliser Qui s’y frotte s’y pique ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s