Non classé

Lutte contre les violences sexuelles, éduquons les garçons, cessons de le dire, agissons !

A l’aide d’une illustration, Monsieur Q a pointé du doigt l’un des principaux enjeux en matière de prévention des violences sexuelles : l’éducation.

Qu’elle s’adresse aux filles comme aux garçons, l’éducation est indispensable et notamment s’agissant de l’éducation à la sexualité.

monsieur-q

Or, bien en amont de l’éducation ou l’information concernant la sexualité, il y a d’abord l’éducation au respect de soi et des autres.

Comment transmettre les bons messages ? Comment transmettre la valeur qu’est le respect de l’autre ? Voici une question importante.

Si, de prime abord, aucune réponse ne vous vient, alors osez être simple et, déjà, porteur de cette valeur dans vos mots et conduites.

Vous pouvez :

  • discuter ensemble de l’illustration de Monsieur Q
  • lire ensemble les chroniques du Dr Kpote du Magazine Causette
  • vous offusquer de la manière dont sont traitées certaines personnes au regard d’un personnage d’un film, d’un personnage de fiction littéraire
  • manifester votre mécontentement face à des mots ou des gestes réalisés par d’autres personnes dans la rue et qui nuisent au respect d’une personne
  • expliquer votre point de vue s’agissant de l’importance de se respecter et de respecter les autres,
  • transmettre un message fort à votre fils concernant ses conduites vis-à-vis des filles ; lui expliquer comment on doit respecter une amie, une petite amie,
  • parler de ce qu’est l’Amour, avec un grand A, la force des sentiments, le fait de contribuer au bien-être de quelqu’un d’autre dans tout ce que cette personne est
  • vous opposez face à des agissements d’autrui qui ne respectent pas une personne, dans votre cercle familial ou dans votre cercle amical.
  • expliquer ce qu’est le désir et la différence entre possession et amour,
  • offrir à votre fils l’ouvrage Full Sexuel de Jocelyne Robert
  • poser des questions quotidiennement qui manifestent votre respect envers votre fils et la personne qu’il est et lui apprennent à faire de même : que désires-tu ? quels sont tes besoins ? puis-je t’aider ? je t’ai entendu, comment te sens-tu ? Et écouter avec empathie ses réponses, sans jugement ni critique
  • engager une conversation autour de la notion de ressenti : qu’est-ce qui fait oui en soi ? qu’est-ce qui fait non en soi ? et comment on le sait pour l’autre ? de la difficulté de dire non parfois ?
  • lui dire qu’il existe un site internet où il peut trouver des informations sur la sexualité : http://www.onsexprime.fr/ 
  • regarder ensemble la vidéo sur le consentement expliqué avec une tasse de thé

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s