Réfléchir ensemble

Pour moi, c’est dur de parler de ça à mes enfants

Je sais qu’il faudrait que j’en parle, mais c’est très difficile pour moi. J’ai directement été concernée par des abus sexuels et mon coeur de maman se vrille à chaque fois que j’y pense. Je sais que si je n’en parle pas, ça ne les aidera pas à se protéger. Je n’ai pas envie que mes filles vivent la même chose que moi. Je n’ai pas envie qu’elles vivent ce que je vis encore dans mon corps aujourd’hui.

Par où commencer ?

Et si j’osais tout simplement ? Il se passerait quoi ?

Je vais le faire quand même. Même maladroitement. J’ai pris ma décision, il faut que je le fasse. Je vais peut être commencer par leur dire ce qui m’est arrivée pour qu’elles sachent, qu’elles sachent qu’elles peuvent me parler de tout. Et que leur corps, leurs parties intimes sont importantes.

Si quelqu’un autour de moi avait vu lorsque j’étais enfant. Si quelqu’un autour de moi, m’avait dit, peut-être que tout aurait été différent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s